AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

[-16] People Always Leave [Chris]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité





MessageSujet: [-16] People Always Leave [Chris] Ven 13 Jan - 0:20



   
   Christopher & Lilwenn
   J’ai le cœur anesthésié par la peur de souffrir.

E
n quoi ma vie a-t-elle changé ?J'ai un nouveau poste au bar, j'ai repris mes études je ne parle quasiment plus à mon meilleur ami et bien sûr j'ai revu mon ex avec qui j'ai passée une nuit sublime et pour dire la vérité elle ma beaucoup marquer. J'ai une nouvelle fois fuie face à mes sentiments, mais, cette fois-ci, ces parcs que je me sens coupable vis-à-vis de Julian. Je n'ai pas revu Christopher depuis un mois et je ne serais pas dire si j'en suis heureuse ou pas.

J'ai donc repris les cours, j'en suis un seul pour le moment, c'est celui sur le marketing. Je me surprends à être enthousiasme a aller a ce cour, j'aime apprendre de nouvelles choses et d'après les premiers résultats, je suis douée pour ce que je fais. C'est différent des études que j'ai suivies pour être décoratrice d'intérieurs, mais, différents en bien. Je suis une élève assidue et je n'ai pas peur de rester des heures réveillées pour réviser. Le travail ne me fait absolument pas peur. Je suis dans mon salon, livres et cahier ouvert sur la table et bien sûr, un crayon de bois dans mes mains, je suis en train de préparer à rendre dans deux jours.

J'ai un sursaut quand mon téléphone sonne, je regarde l'heure, il est deux heures du matin, je regarde qui m'appelle et quand je vois que c'est Izzie je décroche tout de suite. "Bonsoir Lilwenn c'est Izzie je ne te réveille pas au moins ?""Non , non il y a un souci au bar ? Il est deux heures du matin "elle répond :" je sais, je suis désolée, mais, j'ai besoin de ton aide, tu sais ton ami sexy qui t'a offert une bouteille de champagne la dernière fois ? Il est là, et il me raconte depuis des heures combien il t'aime et combien il te déteste", ni une, ni deux, je monte dans ma coccinelle et continue a parler avec Izzie je dis" je suis dans la voiture, j'arrive. II est la depuis longtemps ?" Je pose mon téléphone à l'endroit prévu pour et je mets le haut-parleur."Lil c'est dangereux ce que tu fais. Sinon il est la depuis deux trois heures beaucoup moins sexy quand il me parle d'une heure femme" elle ricane "c'est le mec qui doit me détester le plus au monde avec Julian"mon cœur cesse de battre un instant" Il y a que toi pour avoir deux mecs aussi canon a tes pieds et de les rejeter les deux". Elle n'a tort, je me gare moins loin du bar.

J'entre et je vois plein de monde, j'en suis heureuse, c'est mon taf après tout. Je ne suis pas du tout habiller pour traîner dans un bar. Je suis coiffé d'un chignon très classe le même que j'avais plus tôt dans la soirée pour bosser un haut très moulant cacher par un sweat à capuche avec le nom du bar ça fait partie de mon projet, je porte un bas de jogging qui met très bien en valeur mes fines jambes et pour finir une jolie paire de basket très féminine, sans oublier ma paire de lunettes posée sur mon nez. Je fais très étudiante pas sexy pour le coup enfin ça dépend. Je me dirige directement vers le bar et passe derrière celui-ci. Je fais à nouveau la bise a Izzie et lui dit merci. Je reste derrière le bar et dit : " bonsoir Christopher, tu passes une bonne soirée ?". Il faut bien que je commence la conversation et Chris ivre, je n'ai presque jamais vu ça.



WILDBIRD


 


Dernière édition par Lilwenn T. Casey le Jeu 16 Fév - 19:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: [-16] People Always Leave [Chris] Ven 13 Jan - 19:24

Hate that I love you #Peoplealwaysleave
Ce dernier mois a été très chargé. Tout d’abord, je suis tombé sur mon ex Lilwenn.
Lilwenn que j’ai rencontré initialement en France. Notre amour a été passionnel mais déchirant. Du moins, c’est de cette façon que je décrirai notre relation. Aujourd’hui, je pense que l’amour n’est pas fait pour moi. Je n’ai plus aucune confiance en ce concept. On est très vite retombé dans nos vieux démons. En effet, l’attraction physique a été plus forte que nous. Nous avons terminé la nuit ensemble, mais depuis je n’ai plus aucune nouvelle.
Ce mois-ci a également été chargé, car j’ai appris que j’allais être père. Oui, j’ai bien dit père. L’une de mes aventures attend un enfant de moi. Une vraie surprise. Je n’ai jamais envisagé d’être père dans des circonstances pareilles. Je dois dire que j’ai toujours idéalisé ceci, car moi-même je n’ai pas eu une vie stable. Finalement, le mois a été chargé, car au travail j’ai beaucoup de gros contrats en ce moment et les dates fatidiques de ces contrats arrivent bientôt.

Voilà maintenant quelques heures que je suis dans ce bar. Un bar que j’ai choisi sans trop comprendre pourquoi, car au final j’ai beaucoup de chance de tomber sur Lilwenn et je n’ai pas forcément très envie de la voir. Elle est partie de chez moi sans me donner de nouvelles, encore une fois elle a fui plutôt que d’affronter la situation.

Je regarde devant moi et les verres se sont accumulés depuis le début de la soirée. Je pense même ne pas être dans mon état normal, et ça…ce n’est pas quelque chose qui m’arrive souvent et surtout en public. J’ai déballé toute ma vie à Izzie. Vous savez Izzie, je l’ai rencontré la dernière fois que je suis venu ici. Elle est bien sympathique, mais ça fait un petit moment qu’elle ne m’écoute plus trop.

« IZzzzziiiiie ! S’il teu plaiiît un autre verre ! Cette fois on va trinquer à mon futur enfant ! »

Je ris machinalement et ironiquement. Qui aurait pensé que j’allais devenir père et ce avec une femme pour laquelle je n’éprouve aucun sentiment ?

« Regardez qui voilà ! Lilwenn ! La femme la plus peureuse qui existe sur ce monde ! » Je souris bécassement à  Lilwenn qui vient d’arriver, d’ailleurs pourquoi est-elle là ? Izzie m’avait dit qu’elle ne travaillais pas ce soir, je comprends.
« Je passAIS une bonne soirée, maintenant que tu es là ce n’est plus vraiment le cas… » Autant dire que je ne mâche vraiment pas mes mots et je ne prends pas de gants avec elle.


Dernière édition par Christopher D. Dubois le Ven 13 Jan - 19:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: [-16] People Always Leave [Chris] Ven 13 Jan - 22:27



   
   Christopher & Lilwenn
   J’ai le cœur anesthésié par la peur de souffrir.

E
Je viens pour être une bonne amie et lui, il m'envoie cette vacherie à la figure. Faut dire que peut-être, je mérite qu'il soit aussi odieux avec moi, mais cette fois-ci, je lui ai laissé des mots dans sa poubelle certes, mais, l'attention était bel et bien là. Je suis vexée par cette première phrase et je dis en le regardant droit dans les yeux "je n'ai pas peur abruti" j'ai bien envie de boire quelque chose pour perdre mes esprits et puis non ce n'est pas la solution.

"Je comprends très bien que tu ne veilles pas me voir, mais, dans ce cas-là ne viens pas dans le bar où je bosse, c'est un bon moyen de tomber sur moi." Je pense que je suis légèrement moins aimable que ce que j'avais prévu. Je ne l'ai jamais vu dans un état pareil ce qu'il lui arrive doit être grave. "Je suis venue parce que je te considère comme un ami et qu'on m'a dit que tu avais besoin d'aide "je ne le quitte pas des yeux "Si tu ne veux pas de mon aide très bien, je retourne bosser tranquillement et je te laisse t'apitoyer sur ton sort ça met égal Christopher". Non, ce ne met pas du tout égal, j'ai trop mal au cœur de le voir dans cet état.

"Je suis désolée Izzie  je ne peux rien faire de lui, je te le laisse, j'ai des cours à réviser, je vais dans le bureau, j'ai oublié un papier. Garde un œil sur lui". Je me dirige à coter du bar et ouvre une porte où il y a marqué "Private" je referme la porte, mais pas a clé. Je m'assois sur la chaise du bureau, je respire plus fort que d'habitude. Pourquoi, je ne trouve pas les mots qu'il faut pour qu'il me parle. Pourquoi, je suis venu ? Il ne veut pas de moi dans sa vie et moi, je t'accroche a lui comme s'il été ma boue de secours alors, qu'il ne l'est pas du tout, je ne sais pas. Je ne sais plus je reste un petit moment devant mon bureau a griffonner quelque chose sur un papier. Devant moi il y a un cadre photo dedans il y a une photo de Mia et moi une de mon frère et moi une de Julian et moi avec un regard très complices dans les bras l'un de l'autre et pour finir une veille photo de l'abruti et  moi à Paris. Je regarde le cadre et pousse un petit soupir.

WILDBIRD


 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: [-16] People Always Leave [Chris] Sam 14 Jan - 10:04

Hate that I love you #Peoplealwaysleave


« Abruti ! Hum, j’aime bien quand tu es méchante avec moi ! Ca me donne envie de toi... » J’éclate de rire, puis je reprends mon sérieux.
Autant dire que je ne suis pas du tout d’humeur. En effet, Izzie a appelé Lilwenn sans réellement savoir ce qu’il se trame entre nous. La dernière fois qu’elle nous a vu ensemble, nous étions repartis ensemble, donc c’est normal qu’en me voyant ainsi elle ait appelé la seule personne qu’elle connaissait et qu’elle savait me connaître. Cependant, comme Lilwenn le dit si je ne voulais pas la voir je n’aurai pas dû venir dans le bar où elle travaille. Mais à vrai dire, je suis venu ici machinalement, je ne me suis pas rendu compte de ce que je faisais réellement.

« Un ami ? Tu couches souvent avec des amis toi? Perso, moi ça m’arrive pas souvent…mais bon peut-être qu’on n’a pas la même conception de l’amitié….ni de l’amour non plus ! » Je marmonne cette dernière partie ma phrase. Bien qu’elle ne soit pas en habits de travaille elle est toute aussi craquante, peut-être même plus, car là c’est la vrai Lilwenn qui se tient devant moi et non pas la manager de ce bar qui veut se faire de l’argent. « Pars alors ! Moi mon seul ami c’est ce cognac de 100 ans d’âge ! Il est très bon d’ailleurs ! «  Je la regarde partir au loin tel un petit idiot amouraché. Je finis la bouteille qui se trouve devant moi et je me lève en direction de la pièce où s’est rendu Lilwenn.

Un mec se met en travers de mon chemin, il a bien vu que je n’étais pas dans mon état normal. Ni une, ni deux, je lui fou un coup de poing en plein dans le nez et je continue mon chemin comme si de rien n’était. Je pense que demain je regretterai ce geste et ma main m’en rappellera…mais là je ne me rends pas vraiment compte de ce que je fais. Alors qu’Izzie est occupée à servir un client, je pousse la porte que Lilwenn a franchie quelques minutes plus tôt et j’entre dans la pièce. Il s’agit d’un bureau. Je la vois concentré sur un tas de cahier et de feuilles je ne sais pas vraiment ce qu’elle fait. Peut-être les comptes de ce soir ? Je regarde la pièce et je vois des photos je les regarde une par une. Je finis par m’attarder sur celle où se trouvent Julian et Lilwenn, ça m’agace au plus haut point ! «  C’est qui cet abruti ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: [-16] People Always Leave [Chris] Sam 14 Jan - 12:31



   
   Christopher & Lilwenn
   J’ai le cœur anesthésié par la peur de souffrir.

J
"e peux vraiment être méchante avec toi et tu ne riras pas autant Christopher" je n'ai plus envie de coucher avec lui, c'est sûr. J'ai trop de mal à retrouvée mes esprits après. J'ai envie de lui mettre une bonne claque pour lui remettre les idées en place. Je me demande vraiment ce qu'il lui arrive ce n'est pas moi qu'il l'ai rendu comme ça pas que moi. Je n'ai pas ce pouvoir sur lui.

"Non, je ne couche pas avec toutes mes amies, je ne suis pas une pute Christopher. J'essaie d'arranger les choses, tu ne me rends pas la tâche facile." Je souffle. "Amuse-toi bien avec ta bouteille, mais, ne viens pas me voir quand elle sera vide et que tu auras besoin de parler à une amie" je dis cela avec de l'amertume dans la voix. Je le regarde un instant et ajoute "j'ai voulu te laisser un mot, j'ai tout jeté dans ta poubelle dans ton bureau. "Je ne sais pas pourquoi, je lui dis.

"Cet abruti, c'est toi Dubois, je sais que tu as bu, mais, pas au point de ne pas te reconnaître. "Je regarde le cadre" si tu parles de l'homme à côté de moi, c'est mon copain, fin mon meilleur ami, fin celui qui n'a pas voulu de moi et que j'ai cherché à oublier dans tes bras" je regarde à nouveau le cadre puis lui. "J'ai des sentiments pour lui Christopher et je prie tous les jours pour qu'il me pardonne d'avoir couché avec toi " j'ai un sentiment très étrange qui me partage d'un coté, je me sens coupable pour Julian, mais, de l'autre, j'ai aimé être avec Christopher du début à la fin. "Le truc, tu vois, c'est que j'ai beaucoup aimé notre nuit de la dernière fois mais , je me sens coupable vis-à-vis de Julian il s'appelle Julian" j'ai un soupir "et au final, je vous perds tous les deux ... "

Je ne le regarde plus une larme coule sur mes notes que j'ai prises plus tôt dans la journée, j'enlève mes lunettes et dis " Tu es venu pour me dire pourquoi tu picoles comme un trou ?"


WILDBIRD


 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: [-16] People Always Leave [Chris] Sam 14 Jan - 22:10

Hate that I love you #Peoplealwaysleave


Lilwenn n’est vraiment pas sur le ton de la rigolade, mais je m’en contre fou. Après tout ce n’est pas moi qui l’ai appelé mais bien Izzie et si elle est venue jusqu’ici c’est en connaisseuse de cause, donc si elle ne voulait pas me voir ainsi, elle n’avait qu’à me laisser ici. Elle me fait bien comprendre qu’elle n’est pas d’humeur à supporter mes sautes d’humeur et surtout tous mes reproches. Ainsi elle m’explique qu’elle ne couche pas avec tout le monde puis dans un moment d’égarement, car je vois pas pourquoi elle me l’aurait dit sinon, elle m’avoue qu’elle avait commencé par me laisser un mot, mais ne trouvant pas les bons mots elle n’a rien laissé. Ca devrait me réconforter, mais au contraire ça m’agace. Elle n’avait qu’à pas partir et m’attendre, on se serait dit au revoir et tout aurait été plus simple. Ou encore au moment où l’on s’est croisé juste devant chez moi elle aurait pu m’adresser la parole et juste me dire qu’elle devait sans aller. Enfin, elle avait tellement de choix et elle a opté pour la plus mauvaise.

Me voilà à présent dans son bureau, la main ensanglantée par le sang d’un autre. J’essaie de trouver un mouchoir autour de moi afin de pouvoir m’essuyer la main. « Je ne suis pas toujours celui que tu voudrais que je suis Casey ! » Je la regarde le regard noir. « Il n’y a pas que toi qui a le droit d’avoir des failles ! » Car oui elle n’est pas contente de me voir ainsi, mais elle aussi a eu ses moments de faiblesses, mais je ne lui ai encore rient dit et pourtant j’aurai pu être encore plus vache avec elle que ça.

Voilà maintenant qu’elle me parle de cet homme qui se trouve sur la photo avec elle. Elle m’explique tout d’abord qu’il s’agit de son copain, puis de son meilleur ami la cause de sa coucherie avec moi. Donc je n’ai été qu’une distraction pour elle. Elle finit par enfoncer le couteau en me disant qu’elle espère de tout cœur qu’elle espère que l’homme va lui pardonner. Je prends alors la photo et l’éclate contre la porte du bureau. Je ne sais pas à quoi elle joue, mais elle va vite apprendre qu’il ne faut pas se frotter à Christopher Demetrius Dubois. « Et bien je te prierai d’oublier notre nuit ensemble, car je vais être père…et j’en venais même à penser que je pouvais être père sans être avec la mère de mon enfant…et peut-être avec toi, mais je viens de comprendre que tu es encore pire qu’il y a quelques années ! Qui es-tu tu Lilwenn Tyana Casey ?...Qui es-tu ? » C’est comme si tout l’alcool que j’avais ingurgité s’était dissipé en une seconde. Je la regarde une dernière fois et je tourne les talons direction la sortie du bar.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: [-16] People Always Leave [Chris] Mar 17 Jan - 20:36




   Christopher & Lilwenn   J’ai le cœur anesthésié par la peur de souffrir.
Q
ui je suis ? Je me pose moi-même la question, je ne sais pas qui je suis, mais, je sais où je vais en tout cas. 

Sous mes yeux, une scène étrange ce passe, il brise mon cadre contre la porte de mon bureau et c'est seulement à ce moment-là que je m'aperçois qu'il saigne. Je n'ai pas le temps de réagir qu'il m'annonce qu'il va être père, le temps que ça arrive à mon cerveau, il a déjà quitté le bureau en me demandant qui je suis vraiment. Je suis sous le choc de la révélation, je décide d'enlever le plus gros des morceaux de verre et de le rattraper. C'est pour ça qu'il boit autant ce soir, il est mal et je dois être là pour lui malgré le fait qu'il ne peut plus me voir en peinture. J'ose un "Merde, il va être père ... ça recommence". Je prends mes livres et cahier referme la porte et me dirige à la hâte dehors. Je le vois monté dans un taxi j'entre dans celui-ci et dit : "déposer nous aux 323 Downtown Miami si vous plait". Je ne regarde pas Chris, je pose mes livres a coté de moi et je ne m'aperçois même pas que je me suis ouvert la main avec les morceaux de verre. Je sors mon téléphone et appelle Izzie brièvement: "laisse le bureau en état, je passe dans la nuit ou demain pour ranger "elle réponds juste "Julian","oui , et d'autre chose, range rien, je m'occupe de tout. Continue comme ça." Je raccroche sans porter la moindre attention à l'homme assis a coté de moi.

On arrive devant mon immeuble, ce n'est pas une nouvelle construction, mais, le bâtiment reste assez beau a regarder. Je paye le chauffeur de taxi et lui laisse un pourboire indécent. Je prends mes bouquins d'un coté et je tire Chris pour qu'il sorte je le traîne par le bras pour qu'il me suive. Après, un petit voyage dans l'ascenseur, on arrivent à ma porte, je l'ouvre et le laisse entré en premier, je ferme après être entrée. " Te voilà chez moi, c'est moins beau que chez toi, mais, je vis bien ici". Je pose mes livres sur la table avec les autres et je vais chercher de quoi soigner Chris, je nettoie sa plaie et bande sa main. Je ne lui demande pas son avis et agis rapidement "il est temps que l'on se parle sans langue de bois Christopher, tu m'en veux alors, exprime-toi, je peux encaisser" non, je ne peux pas, je suis trop sensible pour cela.

"Tu m'as demandé qui j'étais au bureau, je vais tenter de te répondre" je prends une grande inspiration." Je m'appelle Lilwenn Tyana Casey et j'ai été abandonner dans les premières minutes de ma vie. J'ai eu une famille aimante par la suite avec une mère, un père et un frère mort. Tous les gens que j'aime finissent toujours par partir ou mourir alors, je fuis avant qu'ils ne partent. J'ai deux hommes dans ma vie a qui je tiens et aucun des deux n'est-ce qu'on appelle "un petit copain officiel", je viens de passer manager et de reprendre les cours en Marketing Comme, tu peux le voir, je suis toujours cassée, mais, j'essaie d'avancer. J'allais oublier la femme qui m'a abandonné il y a vingt-six ans m'a demander de faire des tests pour lui sauver la vie". Je ne sais absolument pas le métier de Chris, je respire à nouveau et lui dis. 

"Félicitation pour ta paternité Dubois, je suis sure que tu vas faire un père formidable". Tout d'un coup, j'ai du mal à respirer, j'ai comme une angoisse, je n'arrive plus à respirer, je vais m'asseoir par terre dans la cuisine en essayant de respirer de nouveau correctement, j'enlève mon sweat et remarque le sang sur ma main, je ne fais rien. J'ai toujours du mal à respirer, ma respiration et rapide trop rapide quand j'enlève mon pull, on peut remarquer sur mes bras de gros hématomes sur les deux bras. Je vais une belle crise d'angoisse.



WILDBIRD

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: [-16] People Always Leave [Chris] Dim 22 Jan - 15:25

Hate that I love you #Peoplealwaysleave


Une fois sortie du bar je fais signe pour qu'un taxi s'arrête en ma direction. Je suis bel et bien saoul, mais j'ai toujours été prudent à ce sujet là. Pas de conduite en état d'ivresse. J'avais déjà préparé mon coup et je savais que j'allais boire à souhaite ce soir, alors j'étais venu en taxi et je repartirai en taxi. J'aurai pu demander à mon chauffeur de venir et de m'attendre, mais je n'aime pas qu'on me voit dans mes moments de faiblesses et là s'en étais clairement un. Avant même que je puisse dire un mot Lilwenn me rejoint dans le taxi et elle indique une adresse que je ne connais pas. Je ne réagit pas et reste silencieux. Je retiens juste le nom de ce Julian une nouvelle fois. Dans l'électricité passe dans toutes mes veines à l'entente de se nom , je serre mon point ensanglanté et regarde droits devant moi. Tellement de sentiments me traversent en ce moment même que je ne sais même pas comment réagir.

Après un moment silencieux et pesant passer dans la voiture, le chauffeur fini par s'arrêter en bas d'un immeuble ou plutôt plusieurs. Je regarde par la vitre, on est clairement pas chez moi. Peut-être sommes nous chez Lilwenn. Peut-être en a-t-elle profité pour se faire déposer avant moi.En fait, très vite elle me sors du taxi j'en ai juste le temps de sortir mon portefeuille et tend l'argent au chauffeur. Ivre mais toujours galant. Je ne parles toujours pas et je la suis. Une fois entrés dans son appartement je regarde partout, comme si j'inspectais l'appartement. Mais au final c'est surtout pour m'assurer qu'elle vit bien et qu'elle est heureuse. Elle a l'air d'être bien installée et comme elle le dit ce n'est pas aussi grand que chez moi, mais ce n'est pas la luxure qui fait qu'on est bien.

Je m'installe sur son canapé et la regarde partir et revenir avec de quoi me soigner. Je baisse le regard en direction de ma main et je me rends compte de ce que j'ai fait. Je ne bronche pas lorsqu'elle me désinfecte et je me laisse faire docilement. Tel un enfant qui se fait soigner par sa mère. Je ne pense pas que tu puisse encaisser... Je dis ça d'un ton calme, sombre mais presque timide.

Finalement, c'est elle qui commence à parler et je l'écoute attentivement. Ce qui me reste à l'esprit est qu'elle fuit avant qu'on ne la quitte. Mais pourquoi avoir fuit la seule personne qui n'allait jamais te fuir? Je plonge mon regard dans le sien, on peut y voir l'intensité de mes sentiments pour la jeune femme, mais aussi toute la colère et la souffrance qui me ronge de l'intérieur.
Au final, elle est rongé par deux hommes, je comprends que j'en fais parti, c'est déjà un bon point, car cela veut dire que j'ai toujours une place dans son coeur. Je retiens également qu'elle suit des cours de marketing je le met dans un coin de ma tête et je ferais plus tard des recherches là dessus. En effet, le marketing est ma spécialité. Elle finit son monologue par me féliciter pour ma paternité, je souris ironiquement et finit par lui répondre.

Ne sois pas ridicule...tu sais très bien que je n'ai jamais imaginé être père ainsi...enfin tu sais très bien qu'elles sont mes aspirations quant à ma futur vie familiale et ce n'est clairement pas ainsi que je l'imaginais.En effet, j'ai toujours voulu avoir une vraie et belle famille unie qui élève ses enfants en harmonie et avec beaucoup d'amour. À un moment de ma vie je l'imaginais un jour avec Lilwenn, mais à présent je ne l'imaginais plus du tout.

Lilwenn est subitement prise du crise d'angoisse, elle se lève et par dans la cuisine. Je la regard plutôt inquiet, je n'aime pas la voir ainsi, en effet, j'ai toujours été très protecteur envers elle et ce n'est pas prêt de changer...Enfin je ne suis plus autant étouffant, mais si elle ne va pas bien c'est clair que je serai là. L'effet de l'alcool ne se fait plus sentir ou alors mon inquiétude face à son état est bien plus fort. Je me lève alors, enlève la veste de mon costume et dénoue ma cravate et pose tout ça sur son canapé. Finalement, je me rends dans la cuisine pour la retrouver. Elle est là posé par terre, elle a enlever son sweat-shirt et je peux découvrir son déshabillé si sexy, mais très vite ce que je remarque c'est sa main pleine de sang elle aussi. Décidément c'est la journée! Je regarde autour de moi, pour voir comment je pourrai la soigner, car je ne connais pas cet endroit, puis je me dis qu'il est encore plus simple de l'emmener dans la salle de bain. Je me baise à son hauteur et la porte dans mes bras. À ce moment, ce n'est plus Chris l'immature qui se trouve avec Lilwenn, mais Chris l'homme bienveillant et inquiet. Je la regarde et lui demande calmement : Ta salle de bain? Difficile de s'orienter dans un appartement qu'on ne connait pas. Je sais qu'elle n'est pas bien, mais au moins ainsi elle m'indique la direction pour l'emmener dans sa salle de bain. Une fois arrivée, toujours la portant dans mes bras, j'ouvre le robinet qui permet de faire couler l'eau d'ans sa baignoire et veille à ce que la température soit bonne. En attendant que la baignoire se remplisse je regarde autour de moi et j'aperçois un morceau de bandage, certainement ce qu'elle avait utilisé pour moi. Tout comme elle l'avait fait avec moi il y a quelques instants, je lui désinfecte la main et fini par lui bander la main. Je finis par la déshabiller sans aucune intention perverse et la dépose dans la baignoire. Quoi de mieux qu'un bain chaud pour calmer une angoisse?

Excuse moi! Excuse moi de te mettre dans de tel état... Je la regarde dans cette baignoire et me sens vraiment mal. Toute la haine que je pouvais ressentir pour elle il y a quelques heures s'était transformée en peur.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: [-16] People Always Leave [Chris] Dim 22 Jan - 17:21



   
   Christopher & Lilwenn
   J’ai le cœur anesthésié par la peur de souffrir.

J
e me retrouve face un à Chris bien veillant, difficile de croire que cet même homme a piqué une crise de colère dans mon bureau il y a moins d'une heure. Il s'occupe de moi gentiment et avec une douceur inouïe, j'aime cet homme ce Chris. Il me déshabille et je me retrouve donc dans un bain chaud comme j'ai l'habitude de les prendre. Je travaille sur ma respiration pour essayer de la faire revenir a le normal. Sans que je m'y attende, il s'excuse, je suis très surprise cela peut tout de suite ce lire sur mon visage. Ma respiration revient doucement à le normal, je lui prends sa main et dis. " Ce n'est pas ta faute Chris, c'est entièrement la mienne" je continue mon travail sur moi-même pour me calmer.

"Qui me dit que tu ne serais pas partie Chris ? Nos mondes n'étaient déjà plus les mêmes à l'époque. J'ai eu peur que l'amour que je ressentais pour toi ne sois pas aussi fort que le tien et dans ce genre de situation, il vaut mieux fuir que de rester ... Je ne sais pas en fait, j'ai réfléchi que trop tard a la conséquence de mon acte." Je réponds à ses questions précédentes maintenant dans mon bain pourquoi pas. Je remarque que je tiens encore sa main et je retire la mienne, il m'en empêche.

Je décide de reparler de sa paternité ce qui a déclenché ma crise tout à l'heure. " Tu n'imaginer pas devenir père de cette façon, mais, le destin n'a pas écouter. C'est un don de dieu d'avoir un enfant et je sais que tu vas tout faire pour être un père formidable pour être un exemple pour cet enfant. Je me coupe pour respirer doucement. Tu feras tout pour que cette enfant ne manque de rien. C'est pour toutes ses raisons que je sais que tu vas gérer, tu seras le meilleur". J'ai une petite pointe de jalousie en moi, une autre femme va avoir l'honneur d'être tous les jours auprès de Chris, elle ne sait pas la chance qu'elle a." Je suis même un peu jalouse. Tu es la deuxième personne dans mon entourage à avoir appris sa paternité en quelque mois et moi, je suis à la traîne alors, que j'aimerais bien un bout de chou dans ma vie" confessions intime, on va dire que c'est la crise d'angoisse qui parle. Ma respiration et de nouveau normal.

"En ce moment, je fais beaucoup ce genre de crise, ma vie a fortement changé et parfois, j'ai du mal à gérer. C'est comme ça que mon corps me fait comprendre de freiner un peu. Merci Christopher pour le bandage pour le bain et d'être encore la a écouter mes jérémiades. Merci d'avoir fait partie de ma vie et d'y être revenu surtout" je lui souris faiblement comme si toute mon énergie été partie avec cette nouvelle crise. "Ne m'oublie pas quand tu seras avec ta petite femme et le petit toi". C'est comme si je le supplier silencieusement de ne pas m'abandonner alors, que moi, je n'arrête pas de le fuir.



WILDBIRD


 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: [-16] People Always Leave [Chris] Dim 22 Jan - 18:19

Hate that I love you #Peoplealwaysleave


La voilà à présent dans la baignoire et je peux voir qu'elle se détend petit à petit. Du moins sa respiration commence à revenir à la normal. Elle prend sont temps pour parler comme si ça lui était déjà arrivé et qu'elle savait exactement comment remédier à la situation. Après m'être excusé elle me dit que ce n'est pas ma faute, mais la sienne. Je la regarde plein de tristesse pour notre situation et notre relation surtout et je m'assois sur le sol de la salle de bain à côté de la baignoire tout en continuant à lui tenir la main, comme pour la rassurer.

Ca ne peut pas être que ta faute...au final si tu es parti c'est que tu n'avais pas assez confiance en moi pour me dire ce qui n'allait pas et tes craintes...J'ai aussi ma part de responsabilité..même si je ne veux pas l'accepter.
En effet, une relation se construit à deux et même s'il est très difficile pour moi d'accepter qu'elle m'ait quitté je dois aussi me dire que ce n'est pas que de sa faute et que j'ai ma part de responsabilité.

Eh bien, je ne serai pas partis, car l'amour que je ressentais pour toi était réel et pur. Car l'amour que je te portais n'avait jamais été le même pour personne d'autre. Et que même si nos mondes n'étaient pas les mêmes, le vrai Chris, n'est pas ce mec riche qui se donne des airs sur de lui, mais ce gamin qui a perdu sa mère après une explosion de bombe et qui n'a jamais vraiment eu de lien avec son père. Qu'au fond ce n'est qu'une image que Chris se donnait et rien d'autre...Pour des tas de raisons je ne t'aurai pas quitté. Je baisse la tête. Je parle au passé, mais je pourrai utiliser le présent, car c'est toujours ce que je ressens pour elle et je pourrai facilement recommencer la vie que nous avions malgré tout ce qui s'est passé entre nous.

Tout ce que tu dis est bien vrai, mais peux tu me dire comment élever un enfant avec une femme que je n'aime pas? Lorsque mes pensées sont tourmentées et obsédées par une autre? Je plonge à nouveau mon regard dans le sien, car au final la personne que j'aime c'est elle. Mais elle aussi est tourmentée par une autre histoire d'amour. Pourquoi la vie nous joue-t-elle se tour? Je comprends que la source de sa crise est ce que je venais de lui révéler, ma paternité. Je lui dépose un baiser sur le front, comme pour lui dire de prendre son temps et que je ne lui en voulais pas, car après tout c'est normal. Et surtout pour lui dire que moi aussi j'aurai aimé qu'elle ait un petit bout, enfin surtout qu'on ait un petit ensemble un jour. Tout viendra à point. Pourquoi avoir un enfant alors que ta vie sentimentale n'est pas comme tu la souhaites?...Je suis désolé de te causer toutes ces peines...Je ne savais pas ce que tu traversais...Je n'aurai pas du aller dans ce bar ce soir..

Elle essaie de retirer sa main de la mienne mais je l'empêche. Je remarque les hématomes sur son bras. Je me redresse comme une flèche et la regarde. Qu'est-ce que c'est que ça? Je la regarde avec de gros yeux, non pas pour la réprimander, mais parce que je suis inquiet. Wenny?J'utilise ce petit surnom que j'avais l'habitude d'utiliser autrefois, sans vraiment savoir pourquoi, peut-être l'instinct. Qu'est-ce qui se passe dans ta vie...je vois bien que quelque chose ne va pas...Je la regarde et lui caresse les cheveux tout en l'écoutant attentivement.

Je serai toujours là pour toi...toujours tu sais? Je la regarde avec un petit sourire attendrissant. Je me lève et je vais chercher une serviette elle a l'air épuisé. Je la sors de l'eau et l'enveloppe dans la serviette, je suis trempée, mais ce n'est pas grave. Je la prend à nouveau dans mes bras et recommence à marcher dans son appartement. La seule pièce que je n'ai pas encore visité est sa chambre et je l'avais déjà aperçu en allant à la cuisine donc c'est tout naturellement que je l'y emmène. Je fini par lui susurrer dans l'oreille. Elle ne sera jamais ma femme.Je la dépose sur son lit et regarde autour de moi. Ma chemise est trempée alors je l'enlève et la laisse tomber par terre. Je vais dans son dressing et cherche un t-shirt à lui enfiler, je passe également par le tiroir des sous-vêtements et trouve de quoi lui mettre. Je retourne vers le lit et l'habille. Et voilà!


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: [-16] People Always Leave [Chris] Dim 22 Jan - 20:39



   
   Christopher & Lilwenn
   J’ai le cœur anesthésié par la peur de souffrir.

O
ublions mes erreurs passées et vivions ce qui nous arrive aujourd'hui comme une nouvelle chance de faire mieux d'autrefois. Je veux faire pardonner d'avoir était aussi lâche dans ma jeunesse. J'insiste bien sur le mot lâche, je veux faire en sorte que notre relation s'améliore et que l'on oublie le passé, on ne peux pas le rejouer alors autant faire que notre avenir sois meilleure.J'aurais du lui dire ça mais , je préfère me taire.

Je rougis légèrement à cette nouvelle tirade, il me déclare sa flamme, la flamme du passée plutôt. "J'ai eu la chance de connaitre un homme généreux, gentil, sincère, honnête légèrement possessive et jaloux, mais, je sache que je l'aimer beaucoup. J'étais prête à faire n'importer quoi pour toi et je l'ai fait en te quittant. Aujourd'hui, je peux te le dire, j'ai longtemps regretté, mais, je ne pouvais plus faire marche arrière le mal était fait." Je me tais un instant. "Je suis contente de revoir le Chris que j'ai aimé ce soir ou ce matin, je sais plus très bien l'heure. Je suis heureuse d'être ici avec toi et d'entendre ses mots qui m'aurais surement rassurer ou fait fuir en courant". Je lui souris tendrement. Quand je discute avec lui, je ne me sens bien pas de prise de tête, c'est fou ce que ça fait du bien.

"Tu vas apprendre à l'aimer" dis-je dans un premier temps, puis le deuxième parti de la phrase me revient tel un boomerang ", C'est moi la personne qui obsède tes pensées ? Je penser que tu me détester et que tu ne voulais plus jamais me voir ou un truc dans le genre." Pour moi, c'est sûr qu'il ne veut plus que je sois dans sa vie de façon permanente, je ne fais que pourrie sont existence depuis que l'on s'est revu, et même du temps de notre jeunesse. Aujourd'hui, je sais que ce que je ressens pour lui et plus que de l'amitié, mais, cependant il y a toujours Julian même si je flippe beaucoup aux récentes découvertes, j'ai toujours des sentiments pour lui. Deux hommes, deux caractères, deux passées, deux possessive, deux amies, mais, un seul choix à faire." Je veux un petit bout quand j'aurais une bonne situation pas maintenant, c'est sure. Je n'ai même pas de copain, si je me souviens bien, il faut un homme dans sa vie pour avoir un petit bébé. Je suis ravie que tu sois allé dans ce bar ce soir et ravie qu'Izzie croit que l'on est dans une relation de "sexfriends" ce sont ses mots enfin, je suis ravie de t'avoir près de moi, car, il n'y a que toi qui sais me gérer la preuve."

"Wenny ça fait des années que je n'ai pas entendu ce surnom" je me demande de quoi il parle un instant et regarde mes bras et là, c'est une révélation. "Personne m'a fait du mal Chris a part mon entraîneur. J'ai repris le sport de façon intensive et en plus de la salle de sport, je suis des cours de Krav Maga du self défense au cas où." Je frotte machinalement mon bras et dis" Ce n'est rien c'est dur d'apprendre un nouveau sport surtout aussi violent après ça iras mieux". Je le regarde " Tu sais tout ce qui se passe dans ma vie Chris"

"C'est bon de l'entendre ... Je veux être toujours là pour toi aussi." Je laisse un silence et dis. "Je ne fuis plus". Je l'écoute un instant et je dis." C'est mal si je ne veux pas qu'une autre femme te touche ?" Je suis sur mon lit et je me sens très bien et au chaud surtout. "Reste avec moi ce soir pas de sexe juste toi et moi comme des amies. J'ai vraiment envie qu'on continue a parler ou qu'on reste silencieux je sais juste que j'ai besoin que tu reste."

WILDBIRD


 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: [-16] People Always Leave [Chris] Dim 22 Jan - 22:24

Hate that I love you #Peoplealwaysleave


Une soirée qui avait si mal commencé est plutôt sur une bonne voie. Finalement, nous nous livrons l'un à l'autre. Ca me fait du bien d'entendre ça...d'enfin comprendre ce que tu as pu ressentir lors de cette situation. Au fond ce qui m'a toujours dérangé dans notre rupture c'est d'avoir été quitté sans explication, de penser qu'elle me détestait et qu'elle ne voudrait jamais me revoir, ni me reparler. À vrai dire je ne sais plus trop non plus...mais l'aube est bientôt là...Je regarde au loin et l'obscurité devient bientôt jour, puis je repose mon regard sur elle. Elle sourit tendrement et ça pourrait me faire fondre.

Elle me dit que je vais apprendre à aimer la mère de mon enfant, mais je n'ai pas envie de ça, c'est d'elle que j'ai envie et cette réalité me perturbe. Je pensais avoir tirer un trait sur Lilwenn et de retomber comme ça sur elle a fait ressortir des sentiments oublié. Maintenant, je ne sais pas vraiment où mes sentiments me mèneront. J'ai peur de redevenir ce Chris jaloux et possessif, ce Chris qui l'a fait peur. C'est ce que je pensais aussi...mais il faut croire que je me suis trompé.Pour une fois je ne joue pas de double jeu avec Lilwenn et je me livre complètement à elle. Je n'arrives pas à te ôter de mon esprit depuis cette nuit...Bien évidement je parle de cette nuit que nous avons passés ensemble. Cette nuit après laquelle elle a fuit une nouvelle fois et pourtant je ne fais que de penser à elle. Comment fais-tu ça? Comment arrives-tu à accaparer toutes mes pensées?Je met ma fierté de côté, car j'aurai pu garder ça pour moi, mais j'ai envie qu'elle comprenne ce que je ressens pour elle et peut-être mon comportement de tout à l'heure. Je crois que ça explique un peu la photo brisé de tout à l'heure...ainsi que la bagarre... Je ne sais pas si elle a vu que j'avais cogné sur un mec, mais si ce n'est pas le cas elle sait à présent. Comme tu dis, une fois que ta vie sera stable tu pourras penser réellement à ça...Je lui souris.

Izzie crois qu'on est sexfriend?Je la regarde amusé. Je ne suis pas ton sexfriend Lilwenn Casey! Je dis ça d'un ton sec, mais pas méchant. J'irai dire quelques mots à Izzie...qu'elle comprenne qui je suis réellement pour toi...C'est comme si je mettais Lilwenn au défi.

Tu as été pas mal non plus pour me gérer tu as vu? Je lui montre ma main qui a été bandé par ses soins. Désolé, c'est venu instinctivement. Je la regarde, car ça me rappelle nos moment passées ensemble. Hum....tu es bien sur? J'aime pas voir que tu as été maltraité ou que tu as été mal? Certaines? Mon côté protecteur reprend le dessus, bien entendu c'est un protectionisme bien-veillant et ça n'a rien de ce que je pouvais avant. C'est bien ça du Kart Maga...j'aime bien savoir que tu sais te défendre...les rues de Miami ne sont pas toujours sur....Donc ça veut dire que si je venais t'attaquer là tu pourrais te défendre?Je m'approche d'elle amusé et lui tiens la taille. Je veux la mettre au défi et voir de quoi elle est capable. Fais quand même bien attention à ne pas te blesser. Toujours à faire la morale tel un papa avec son enfant chéri.

Me toucher dans quel sens petite coquine? Tu veux dire toucher ces abdos? Et ce corps sublime? Je touche mon torse, puis mon ventre amusé, je fais un peu le gamin. Alors je peux m'installer sur ton lit comme un ami?La chose va être difficile, je n'ai qu'une envie c'est de lui arracher ce que je lui ai mis sur le corps et pouvoir gouter à son corps comme j'ai pu le faire auparavant.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: [-16] People Always Leave [Chris] Dim 22 Jan - 23:41



   
   Christopher & Lilwenn
   J’ai le cœur anesthésié par la peur de souffrir.

S
"i l'aube et bientôt là, je ne vais pas pourvoir dormir beaucoup avant ma cour de ce matin." Je le regarde tendrement à nouveau et dis "ça ne fera que deux nuits blanches ce n'est rien". Je n'ai pas dormir depuis quarante-huit heures, et pourtant, je ne suis pas si crevé que cela. Je vais juste devoir boire pas mal de café avant d'aller à mes cours et à la salle. "Tu fais quoi comme travail toi ? Tu sais que je suis étudiante et manager, mais, moi, je ne sais toujours pas cette info sur toi"

On est à présent tous les deux dans ma chambre, et on parle comme on ne sait pas parler depuis des années. En sa présence, je me sens totalement libre et j'ai l'impression que je peux être moi-même sans porter de masque. Pour le moment, je ne sais pas où j'en suis avec Chris le temps me le diras bien. "Je suis contente que tu te sois trompée, je te préfère largement au mec de tout à l'heure" je lui fais un sourire timide. "Je pense aussi énormément à cette nuit. À nous en général, j'imagine ce que pourrais être notre relation maintenant" je rougis à nouveau le dire à haute voix donne un cotée plus réelle a mes pensées." Tu as cogné qui ? Je réfléchis un instant. Ce qui explique pourquoi tu saigné de la main" je baisse un peu les yeux. "Faut peut-être que tu me dises ce que tu ressens vis a vis de Julian, je suis très bien avec toi Chris, mais, il fait aussi partie de ma vie, et même si c'est devenue légèrement compliquer lui et moi, c'est dernier jours, j'ai besoin de savoir que tu sais la réalité de la situation. Je vous apprécie tous les deux Chris." Je ne le regarde pas dans les yeux, j'évite au maximum.

"Selon elle depuis que je t'ai revu, j'aurais plusieurs couchers avec toi, j'ai beau lui expliquer que non, elle, ne me croit pas. Elle me dit que c'est impossible d'être ami avec toi sans coucher." Je lui souris en ajoutant. "Je sais que tu n'es pas mon sexfriend tu n'as pas ce genre de relation avec toi, c'est tout ou rien. Sans vouloir être méchante, je pense qu'elle ne veut plus te voir n'y te parler coucher avec toi ne la dérangerais pas, mais, te parler, je crois qu'elle a eu sa dose. Je veux savoir moi qu'est-ce que je suis réellement pour toi Monsieur Dubois ?"

"J'ai appris à gérer les crises avec le bar" je lui fais un clin d'œil. "J'aime bien ce surnom puis j'ai l'impression que tu tiens vraiment a moi quand tu le prononces". Je regarde mes bras et mes jambes recouverts de bleu."Oui, je vais bien, j'ai mal, mais , ça va, je te promets Chris" puis , j'ajoute" Je sais me défendre avec les techniques de bases oui , pour le moment je ne connais pas de grandes techniques." Je lui fais une prise que j'ai apprise le premier jour de cour ce qui le fait tomber gentiment." Si tu parles des cours, je vais souvent me blesser, mais, son fait parti du jeu. Viens un jour, tu verras comme ça défoule bien." Je souris de nouveau et le mets au défi de venir avec moi.

"Je veux que tu sois qu'a moi rien qu'a moi, c'est égoïste, mais, c'est la vérité". Je touche sa bouche avec mon index, je descends sur le torse et je descends très lentement en dessous de la ceinture, je ne touche même plus je montre avec les mains. "Je veux que tous ça soit a moi et pourtant, je n'ai aucun droit sur toi". L'ambiance et plus chaleureuse que prévu. "Installe toi as coté de moi oui sais-tu ce que font deux amies dans un lit ? Je ne suis pas vraiment sure que tu es beaucoup de femmes en ami." L'envie de faire des folies est très forte, mais, faut bien parler parfois et de ne pas tout résoudre par le sexe.

WILDBIRD


 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: [-16] People Always Leave [Chris] Lun 23 Jan - 0:15

Hate that I love you #Peoplealwaysleave


En effet, ce n'est pas le weekend et si l'aube est bientôt là, sortir de ce lit va être plus dure que prévu. Lorsqu'elle me parle de ces cours je me rappelle ce qu'elle m'avait dit plutôt dans la soirée, elle entreprend des cours de marketing, si ce n'est pas un signe du destin. En parlant de tes cours...dis-en moi plus ça m'intéresse...alors tu prends des cours de marketing? Ca te plait?Si ce n'est pas le destin qui nous réunis et qui nous fait partager les mêmes aspirations je ne sais pas ce que c'est. ET bien à l'époque j'ai réussi à monter ma propre boîte...et aujourd'hui j'ai des filiales un peu partout dans le monde...c'est pour ça que je suis ici...à Miami. Les plus grandes entreprises font appel à la mienne afin des les aider à mettre en avant leurs produits, à promouvoir leur marque et depuis peu je suis aussi je développe un nouvel aspect pour l'entreprise...En fait..si tu veux tout savoir je fais du marketing ma belle.Je la regarde pour voir sa réaction. Elle va croire que je me fou d'elle, mais c'est bien le cas.

Disons que le mec de tout à l'heure et moi ne faisons qu'un...j'ai mes démons...enfin tu les connais... Je regarde en l'air un peu pensif tout en l'écoutant. Et d'après toi où nous emmène cette relation? Je suis intrigué de connaître son point de vue. Je sais que je serai prêt à tout oublier et tout recommencer à zéro, mais je ne sais pas si c'est réciproque pour elle et surtout il y a cet autre homme dans sa vie.

Je regarde ma main et la serre un peu. Mon instinct bagarreur ressurgit dès le moment où elle me parle de cet abruti. Ouai ce connard! Il a voulu se mettre en travers de mon chemin..je lui ai refait le portrait! Je parle d'une façon aigri, on voit que ce mec m'a réellement énerver, puis je continue sur le sujet "Julian" qui est encore plus épineux. Que veux tu que je te dise Lilwenn ? Que j'apprécie qu'un autre homme te touche? Que j'apprécie qu'il puisse te faire ce que j'ai pu te faire? Et surtout que tu puisses ressentir quelque chose pour lui? Je regarde de côté, mon envie de refaire le portrait à cet homme remonte, mais bon on a dit qu'on discuterait calmement, alors même si mon ton est un peu plus agressif et sec j'essaie de lui dire ce que je ressens réellement. Je n'ai pas envie de te partager avec qui que ce soit!Elle détourne le regard et ça m'agace, car je veux qu'elle comprenne à quel point je veux quelle soit mienne. Je monte alors à califourchon sur elle et lui tourne le visage afin que son regard se plonge dans le miens qui est devenu bien plus sombre qu'il y a quelques minutes. Je te veux pour moi, et moi seul! Rien que d'entendre son nom me démange...Mais comme tu le dis, je ne peux rien exiger de toi, car tu n'es pas à moi...et tu es libre de tes choix. Ca me dégoute presque de dire ça. Je redescend de sur elle et fini par enlever mon pantalon de costume qui n'est pas du tout confortable à cette heure ci de la journée. Je me remet sur le lit à côté d'elle ne portant plus que mon boxer, mais je n'y fait guerre attention.

Il faut alors que je passe plus souvent au bar, comme ça TOUT le monde pensera comme elle...ainsi que ces mecs qui rodent autour de toi! Je pourrai réellement le faire, ça peut être une idée. Nuance jeune femme! Je n'ai pas ce genre de relation avec toi!En effet, j'ai pu avoir ce genre de relation avec d'autres femmes, car je ne les aimais pas réellement, alors que Lilwenn c'est bien différent et bien plus intense. Je ne sais pas Lilwenn Tyana Casey, je ne sais pas. Je sais que je t'ai aimé et je sais que je ne supportes pas de te voir ou de te savoir avec quelqu'un d'autre...mais je ne suis pas encore prêt à chercher à comprendre mes réels sentiments alors que ma vie est un foutoir et que toi tu es partagé entre moi et ton gigolo. J'y vais un peu fort sur Julian, mais je m'en contre fou au fond. Au final, je n'aime pas ce mec et je ne l'aimerai jamais.

Continue alors, j'aime te savoir en sécurité et ce genre e cours c'est très bien que ce soit pour les hommes ou pour les femmes.Je me laisse faire gentiment et ça me plait presque de me sentir dominé par Lilwenn. Elle commence à me titiller et elle sait très bien que si elle continue ainsi ça peu déraper à tout moment. Je viendrai peut-être...Le Kraf-Maga est un art israélien et j'ai tenu à l'apprendre pour honorer la culture de ma mère et pour me rapprocher d'elle en quelque sorte, mais ça elle ne le sait pas.

Rien qu'à toi Mademoiselle Casey? C'est bien vrai ça?Ces mots m'excitent encore plus que le contact physique qu'il peut y avoir entre nous deux. Elle finit par en rajouter une couche en touchant mon torse. L'alchimie est très forte entre nous deux et il suffit de quelques mots, de quelques gestes pour que tout bascule. Ne me provoque pas ainsi Casey..ou tu pourrais te bruler. On peut voir mon envie qui se fait ressentir dans mon caleçon. Notre simple discussion devient à nouveau un petit jeu entre nous. À force de jouer on peut finir par se bruler. En effet non...je n'ai pas beaucoup d'amies avec qui je partage un lit de cette façon là..


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: [-16] People Always Leave [Chris] Lun 23 Jan - 16:52



   
   Christopher & Lilwenn
   J’ai le cœur anesthésié par la peur de souffrir.

E
"n quoi ma carrière t'intéresse-t-elle soudainement Dubois ? Je reste qu'un instant sans parler puis je dis :" j'adore, c'est innovent et tellement créatif, j'ai enfin trouvé ma voie, c'est tout ce que je voulais sans le savoir" j'écoute attentivement son monologue et fait un sourire en coin, je finis par le regarder dans les yeux et de dire :" avec toutes les possibilités de carrière, j'ai choisi la même que toi, j'aurais voulu le faire exprès que je n'aurais pas réussi. "Je tourne lentement la tête de droite à gauche et ajoute" prépare toi à avoir de la concurrence Dubois " je lui fais un clin d'œil" je n'en reviens pas la même branche"

"Je t'aime comme tu es avec toutes tes fêlures et ton caractère bipolaire que tu as de temps en temps, tu n'es pas parfait, mais, personne ne l'est en fait... Surtout pas nous" je réfléchis un instant à sa question de façon très sérieuse. "La toute de suite, je dirais dans mon lit" je le regarde à nouveau et je dis :" je ne sais pas du tout ou nous emmène cette relation, mais, je suis contente qu'elle existe. Je pense même que si je n'avais pas Julian dans ma vie, j'essaierais de tout faire pour te faire oublier l'autre Lilwenn et de te prouver qu'une nouvelle histoire et possible entre nous". Je ne sais pas pourquoi je lui dis la vérité toute nue, mais, ça fait du bien quand son sort. Je me vois bien avec lui à nouveau, un jour surement quand je serais moins perdu.

"Tu n'as pas le droit de taper les clients ou le personnel" je souffle" Mon patron ne va pas être content demain et je vais me prendre un savon" il l'a tapé pour me voir ça serait presque un geste d'amour. Le sujet de Julian vient sur le tapis et la spontanément, je réponds" Tu sais Chris, je n'ai jamais couché avec Julian. Lui et moi, c'est simplement platonique, il ne m'a jamais touchée comme toi, tu l'as fait, il n'est pas toi "je mordille ma lèvre. "Ne sois pas possessive Christopher ; j'ai assez d'amour en moi pour vous deux mêmes si en réalité, je n'ai qu'une relation avec toi, vu que lui me "protège" en ne sortant pas avec moi." Il est quasiment nu  sur mon lit et ça réveille certaine parti de mon corps.Je me tortille légèrement.

"Tu veux que tout le monde pense que je suis à toi ? Si tout le monde pense que je suis a toi, je n'aurais plus jamais de pourboires de ma vie. Je lui souris encore une fois très tendrement. "Ce n'est pas un gigolo Christopher, c'est mon meilleur ami, la personne qui été le jour et nuit pour moi durant des années. Je ne sais pas si c'est de l'amour ou simplement de l'amitié entre lui et moi, mais, je sais qu'il n'est plus un gigolo." Je le regarde perdu cette fois-ci.

"Je ne te demande pas ton consentement pour le sport, tu le sais bien ? J'adore ce sport et je me sens tellement détendu après une bonne séance, j'aurais dû m'y mettre plus tôt". J'aime le dominer, c'est assez jouissant en fait de compte. Je prends un ton autoritaire et je lui dis. "Ce n'est pas une question Dubois, c'est un ordre viens avec moi". Depuis quand je me mets à lui donner des ordres, je prends vraiment confiance en moi, c'est cool.

"Oui, c'est la vérité Dubois, pourtant, je sais que c'est impossible, c'est comme si je te demander de m'attendre. Je ne peux pas te demander de m'attendre". J'ai envie d'être avec lui comme j'ai envie d'être avec Julian. "Moi, je te provoque ? Non, je dis juste que je veux ton sublime corps rien que pour moi " je mords ma lèvre inférieure à nouveau. "Je suis contente d'entendre cette phrase. On va rester la tous les deux sans se sauter dessus comme des personnes civilisées." Je pense que je vais vite oublier mes bonnes résolutions quand je vois son regard qui en dit long et qui me regarde avec tant de tendresse. Je lui dépose un bisou sur la joue et je dis :" dort maintenant Dubois, je ne vais pas résister longtemps à tes regards".

WILDBIRD


 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: [-16] People Always Leave [Chris]

Revenir en haut Aller en bas
[-16] People Always Leave [Chris]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Sujets similaires
-
» PEOPLE ALWAYS LEAVE (15/03 14h55)
» JEZA - People Always Leave... And They Never Come Back
» ▲ people always leave.
» Caleb Rivers ¤ People always leave
» The Haitian People Need a Lobbyist

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Live in Miami :: Hors-RP :: Sujets-